FREGATE LANCE-MISSILES SUFFREN + Accessoires

49033

Nouveau produit

«Le Suffren» a parcouru toutes les mers du globe assurant la protection rapprochée des porte-avions Clemenceau et Foch. Les frégates Suffren et Duquesne furent les premiers bâtiments de combat lance-missiles antiaériens. Au cours de sa carrière opérationnelle, Le Suffren subit de nombreuses améliorations...

Plus de détails

16,00 € TTC

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point . Votre panier totalisera 1 point qui peut être converti en un bon de réduction de 0,20 € .


Conçues spécifiquement pour la protection rapprochée des porte-avions Clemenceau et Foch, les frégates Suffren et Duquesne furent les premiers bâtiments de combat lance-missiles antiaériens de conception et de construction 100% française. Elles étaient également équipées pour la lutte antinavires et anti-sous-marine et pouvaient, dans une moindre mesure, apporter une puissance de feu supplémentaire pour des objectifs terrestres. Mis sur cale à Lorient en décembre 1962. «le Suffren» est admis au service actif le 20 juillet 1968. Initialement, le Suffren est affecté à l’escadre de l’Atlantique et est basé à Brest avec le groupe des porte-avions. Il participe à de nombreux exercices avant de prendre part en 1975 à la mission Thétis qui l’amènera dans le Golfe Persique après avoir fait le tour de l’Afrique. Jusqu'à son désarmement, en 2001, le Suffren a parcouru toutes les mers du globe, assurant notamment plusieurs missions de présence en océan Indien. Basé à Brest jusqu'en 1975, il rallie Toulon pour intégrer l’Escadre de la Méditerranée. Pendant plus de 25 ans, il sera de la plupart des « grandes opérations », du Liban à l'ex-Yougoslavie. Au cours de sa carrière opérationnelle, Le Suffren subit de nombreuses améliorations comme l’installation de missiles antinavire MM 38 Exocet, la mise à niveau du radar, l’installation de lance-leurres, ou la modernisation du Masurca... De nouveaux équipements sont installés au fil de l'évolution des menaces. Le Malafon, totalement obsolète, est débarqué en 1998.

CARACTÉRISTIQUES

  • Déplacement : 5 335 tonnes (en charge : 6 780 tonnes)
  • Longueur : 157,60m
  • Largeur : 15,54m
  • Hauteur : 7,25m
  • Propulsion : 4 chaudières, 2 turbines
  • Puissance : 72500 cv,
  • vitesse maximale : 34 nœuds
  • Équipage : 23 officiers, 164 officiers mariniers, 168 quartier-maitres et matelots
  • Armement : 1 rampe double de missiles mer-air Masurca (48 missiles)
  • 1 lanceur de torpilles anti-sous-marines Malafons,
  • 4 catapultes lance-torpilles anti-sous-marines L5 (10 torpilles)
  • 2 canons marins de 100 mm
  • 4 canons de 20 mm
  • 4 mitrailleuses de 12,7 mm
Nombre de pieces 26
Longueur maquette 14.7
Largeur boite 23.1
Hauteur boite 19
Profondeur boite 4.4
Contenu Maquette - Plumier - 1 pinceau - Pots de peinture - 1 tube de colle - 1 planche de décalcomanie - Plan de montage
Echelle 1/1200
Age 14
Difficulté Débutant

Donnez votre avis

FREGATE LANCE-MISSILES SUFFREN + Accessoires

FREGATE LANCE-MISSILES SUFFREN + Accessoires

«Le Suffren» a parcouru toutes les mers du globe assurant la protection rapprochée des porte-avions Clemenceau et Foch. Les frégates Suffren et Duquesne furent les premiers bâtiments de combat lance-missiles antiaériens. Au cours de sa carrière opérationnelle, Le Suffren subit de nombreuses améliorations...

Product successfully added to the product comparison!